dimanche 9 septembre 2012

Medjugorje : Le jeûne et Medjugorje et conseils sur le Carême.



Mis à jour 9/2/2016

Le jeûne et son histoire 




Comment a évolué la pratique catholique ?

Les premiers chrétiens jeûnaient le mercredi et le vendredi, deux jours choisis pour leur rapport symbolique avec la passion du Christ (dénonciation par Judas et crucifixion); le jeûne de purification avant Pâques durait au plus une semaine.

Au tournant du IV siècle, il fut étendu à quarante jours et donna naissance au Carême.l’obligation du jeûne était alors très rigoureuse : un seul repas le soir sans viande, ni oeuf, ni laitage, ni vin.




En 732, le pape Grégoire III proscrit l'usage de la viande de cheval dans l'alimentation (cette décision est peut-être liée au caractère sacré de l'animal chez les peuplades germaniques).
Au Moyen Âge, l'Église catholique a imposé des restrictions alimentaires essentiellement à base de jeûnes suivant un calendrier précis :





Un jeûne total  était demandé pour le premier jour du carême, appelé Mercredi des Cendres, et pour le Vendredi Saint (une collation est aujourd'hui autorisée). On peut boire.





le jeûne eucharistique : les jours où l'on communie à la messe, il est interdit de manger avant d'avoir reçu la Communion




Pendant le jeûne, il est interdit de consommer des aliments non maigres, c'est-à-dire la plupart des viandes, les laitages, les œufs, etc.).





 Cette interdiction ne concerne pas le poisson, 

qui devint donc le plat principal par excellence du vendredi. 

Selon le code de droit canonique, « L'abstinence de viande ou d'une autre nourriture, selon les dispositions de la conférence des Évêques, sera observée chaque vendredi de l'année, à moins qu'il ne tombe l'un des jours marqués comme solennité »


En 1966, Paul VI a réorganisé la discipline catholique en matière de jeûne et d’abstinence dans la constitution apostolique Poenitemini , toujours en vigueur. L’Église demande désormais aux fidèles de « faire pénitence » chaque vendredi, de s’abstenir de viande les vendredis de Carême, ainsi que de jeûner le mercredi des Cendres et le Vendredi saint.

L’Église ne nous ordonne de jeûner que 2 fois l’an, ce qui est fort peu. Si on prend un repas à midi, on ne prend qu’une légère collation le soir. 

Sont dispensés de jeûner en carême les personnes de plus de 60 ans, les jeunes de moins de 18 ans accomplis et les femmes enceintes.

Elle invite par ailleurs au renoncement et au partage, incitant chacun à discerner le type de jeûne qui lui est profitable pour se convertir, retrouver une liberté intérieure, s’ouvrir au message de l’Évangile, se rendre disponible à la rencontre de Dieu et des autres.


De nos jours :




l'obligation de faire maigre pendant le Carême (sauf les dimanches) demeure en théorie. En pratique, certaines personnes essaient de manger moins riche, en supprimant par exemple la viande rouge, les confiseries, la pâtisserie.

Certaines familles perpétuent la tradition de manger maigre c'est-à-dire de s'abstenir de viande et de plat à base de graisse animale, notamment




la tradition de manger du poisson le vendredi ; c'est souvent également le cas dans les cantines.

Les seuls jeûnes encore prescrits sont ceux du Mercredi des Cendres et du Vendredi Saint. Le jeûne du Vendredi Saint (non consommation de viande) est encore suivi .


par de nombreuses personnes d'origine catholique, même non pratiquantes.



Par ailleurs, le jeûne eucharistique a été ramené à une heure,
Qui va recevoir la très sainte Eucharistie s'abstiendra, au moins une heure avant la sainte communion, de prendre tout aliment et boisson, à l'exception seulement de l'eau et des médicaments- Code de droit canonique de 1983.

Le jeûne comprend aussi l’interdiction de mâcher du chewing-gum avant et pendant la célébration de la messe.



sources
http://www.eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-grandes-fetes-chretiennes/paques-et-la-semaine-sainte/quest-ce-que-le-careme/370712-le-jeune-en-questions/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Car%C3%AAme



Le jeûne selon les visionnaires de Medjugorje.





Vicka dit que le jeûne inspire une peur particulière à Satan

Les gens savent qu'il faut jeûner. Le jeûne inspire une peur particulière à Satan. Il est très utile de sacrifier quelque chose à Dieu. Qu'on essaie ! ("Je vois la Vierge", p. 177).
le jeûne est un sacrifice pour la rémission des pêches ,les siens et ceux des autres

Par le jeûne et la prière, on peut arrêter une guerre et on peut suspendre les lois de la nature.



 Charité ne peut pas remplacer le jeûne. Seuls ceux qui sont incapables de jeûner peuvent parfois le remplacer par la prière, la charité et  la confession, mais tous, sauf les malades, doivent jeûner "(21 Juillet 1982)

Vendredi 26 juin 1981
La voyante Marija en descendant de la montagne où elle a vu l'Apparition avec les autres voyants, voit la Vierge une seconde fois. Marie est en larmes devant une Croix sombre. Elle prophétise la guerre en Bosnie (et d'autres guerres dans le monde): "La paix du monde est en danger! Paix, paix, paix, réconciliez vous! Seulement la paix !

 Faites la paix avec Dieu et entre vous. Pour cela, il vous faut croire, prier, jeûner et se confesser"


...Ainsi, Notre Dame a commencé à nous inviter au jeûne. Elle a dit que la meilleure façon de jeûner était au pain et à l'eau.



Pour ceux qui ne peuvent pas jeûner parce qu'ils sont malades, ils peuvent offrir leur maladie avec amour.

Même un enfant peut faire ses petits renoncements en se privant de bonbons ou de télévision, et nous pouvons faire de même avec les choses auxquelles nous sommes attachés comme les cigarettes, la télé ou l'alcool.



MIRJANA

LE JEÛNE ALIMENTAIRE
Q : Quelle enseignement sommes-nous censés tirer du jeûne ?
R : Là encore, je peux juste vous dire mon opinion personnelle.
Quand je jeûne, je me prouve à moi-même que je suis le maître de mon propre corps, que je peux faire tout ce que je veux pour Dieu, et que rien ne peut m'arrêter. Et avec ce jeûne, je montre à Dieu qu'avec ce peu de chose, je suis prête à faire encore plus si c'est ce qu'il désire.
Par le jeûne, ma prière est plus forte. Je me sens plus proche de Lui.
Mais là encore, c'est juste mon sentiment personnel.


Marija




LA PRIERE AVANT DE MANGER

Je me souviens très  bien que, quand nous étions petits, nous n'étions pas autorisés à commencer à manger avant de dire nos prières. Ma mère avait l'habitude de nous taper avec une cuillère en bois si nous ne rendions pas grâce.

Elle avait l'habitude de nous dire : "Vous savez, vous n'êtes pas des vaches pour commencer à manger tout de suite. Vous avez besoin de rendre grâce et de remercier Dieu".


La puissance du signe de la croix selon Saint Vincent Ferrer

Vincent raconte qu'ayant demandé au démon qui tourmentait un malheureux, pourquoi il s'était ainsi emparé de sa victime, le démon répondit : « Parce qu'il mangeait et buvait sans réciter au préalable aucune prière, sans même faire le signe de la croix ». Et à la foule, qui lui demandait pourquoi il les signait du haut de son estrade avant de commencer son sermon, il répondait : « Je crains toujours en mon cœur, quand je prêche hors d'une église, qu'il n'arrive un accident ; dans une église, non. C'est pourquoi dehors je vous signe. Contre le signe de la croix, aucun danger ne prévaut ».


Au tout début de ses apparitions, Notre Dame nous a invités à jeûner.

Notre Dame nous a dit que par la prière et le jeûne, on pouvait même arrêter les guerres partout dans le monde.


Marija 
1er novembre 2010

Je me souviens des premières fois où nous avons commencé le jeûne, et la première fois où nous avons jeûné.
Nous avons jeûné pendant 40 jours au pain et à l'eau. Chacun de nous a voulu le faire. Nous étions tellement emportés par cet amour pour Notre Dame que nous voulions faire toujours plus.

Si vous avez déjà vu les photos des voyants au début de Medjugorje, vous vous souvenez à quel point nous paraissions minces sur ces photos.

Ma mère avait tellement peur que je meurs qu'elle a toujours essayé de me faire arrêter mon jeûne au pain et à l'eau pendant ces 40 jours.
Parmi nous, dans notre groupe de prière, il y avait une fille qui était un peu enveloppée.
Elle a décidé de jeûner au pain et à l'eau parce que, dans son cœur, elle espérait qu'elle allait perdre du poids.

Et bien, voyez-vous, elle a réussi à jeûner au pain et à l'eau pendant 40 jours.
Sa mère nous a témoigné que sa fille n'avait pas mangé autre chose que du pain et de l'eau. Et elle avait peur, elle aussi, que sa fille meurt.

Mais voyez-vous, après 40 jours passés à manger du pain et de l'eau, elle a pris du poids.
Tous ceux qui, parmi vous, ont peur de jeûner, pensant que peut-être ils vont mourir, ont là une preuve qu'il ne faut pas avoir peur du jeûne.

---------------------------------------------------------


Extrait de l'interview que la voyante Marija Pavlovic-Lunetti a accordée au Père Livio Fanzaga, sur Radio Maria, le 25 janvier 2013 :

Notre Dame nous dit toujours que:

Si nous ne prions pas et que si nous ne jeûnons pas, ou que si notre jeûne est faible, on ne peut pas résister.

Les deux vont de paire. A travers le jeûne et la prière, le désir de conversion arrive immédiatement dans le cœur. 

L'un et l'autre sont connectés, 
je crois./source chere gospa


Lundi 29 octobre 2012


LA VOYANTE MARIJA PARLE DU JEUNE ALIMENTAIRE 

AU PAIN ET AU THE

Voici un extrait de l'interview que la voyante Marija a accordée au Père Livio Fanzaga, sur Radio Maria, en octobre 2012 (source : Medjugorje Today / traduit par Chère Gospa /source


    
MARIJA : Dès les premiers jours, Notre Dame a commencé à nous demander de jeûner. Et je dirais que c'est là ce que nous faisons le moins aujourd'hui, en commençant par nous et en élargissant à l'ensemble des pèlerins.
Le Père Slavko avait commencé des séminaires, dans les premières années, mais, malheureusement, le jeûne n'a pas été pratiqué autant que d'autres points (...).


Je pense que ce message (ndlr : celui du 25 octobre 2012) a été donné au bon moment. L'hiver arrive et nous trouvons toutes sortes d'excuses.
Je me souviens que depuis le début jusqu'à il y a quelques années, le "pain et l'eau" signifiait : le pain et l'eau. Parfois, la sœur de Vicka et moi nous en discutions avec Vicka : "Nous pourrions faire du thé". Et Vicka disait : "Non, juste du pain et de l'eau".
Nous nous sommes un peu affadis, oubliant le passage biblique : "Que ton oui soit oui, que ton non soit non". Un jeûne sérieux nous rendrait plus décidés et aussi plus saints.




   
PERE LIVIO : Notre Dame a dit "au pain et à l'eau". Au pain et à l'eau de minuit à minuit ?







   
MARIJA : Exactement.
   






PERE LIVIO : Le mercredi et le vendredi ?
   











MARIJA : Oui. Au début, c'était le mercredi. Puis le vendredi a été ajouté. Ensuite, Elle nous a demandé une neuvaine, et c'est ainsi que nous avons jeûné pendant neuf jours. Nous étions bons, au risque de nous en "vanter" (ndlr : at the risk of "blowing your own horn"). Quand vous avez l'Esprit, votre volonté vient avec.


Mais je pense que je vais mieux y arriver, puisque Notre Dame nous dit : "Priez et jeûnez pour mes intentions". Je le demande avec le cœur, et j'espère que ce sera pareil pour vos auditeurs, parce que si Elle le demande, c'est pour notre propre bien.


   
PERE LIVIO : Dans un message qu'Elle a donné en 2010, Notre Dame dit que Satan nous détruit à travers ce qu'il offre. Est-ce là la raison pour laquelle il est important de savoir comment faire des renoncements ?






Message, 25. mai 2010

«Chers enfants, Dieu vous a donné la grâce de vivre et de protéger tout le bien qui est en vous et autour de vous, et de stimuler les autres a etre meilleurs et plus saints ; mais Satan, lui, ne dort pas et, a travers le modernisme, il vous dévie et vous conduit sur son chemin. C’est pourquoi, petits enfants, dans l’amour envers mon Coeur Immaculé, aimez Dieu par-dessus tout et vivez ses commandements. Ainsi votre vie aura un sens et la paix regnera sur la terre. Merci d’avoir répondu a mon appel. »

   
MARIJA : Oui, et pour en revenir à l'exemple du thé : vous commencez avec du thé, puis vous continuez avec un peu de jus de fruit, puis avec un petit fruit et quelques légumes... Petit à petit, notre "menu de jeûne" s'élargit. Si Elle a dit au pain et à l'eau, c'est qu'il y a une raison.
   



PERE LIVIO : Oui, Notre Dame a dit qu'il suffisait d'une petite faille.


----------------------------------------------------------------------

Ivanka

Nous rions quand nous entendons le mot "fasting" ! (ndlr : "le jeûne", en anglais). Nous disons toujours "fast" (ndlr : "jeûner" et aussi "vite", en anglais).

Effectivement, Notre Dame nous appelle à jeûner au pain et à l'eau. Peut-être vivez-vous les mêmes choses que moi... je suis certaine que oui.
Il y a des jours où, normalement, nous mangeons, et où j'oublie de manger. Peut-être que je bois de l'eau... mais je ne pense pas à la nourriture. Et je ne me sens pas mal. Je ne sens rien. Je me sens juste normale.

Mais, par contre, quand je dis : "Maintenant je vais jeûner", alors, ce jour-là, je me sens tellement nerveuse : j'ai mal à la tête, j'ai mal à l'estomac, j'ai des maux et tout ça.
Mais je pense que c'est simplement le travail de Satan à l'intérieur de nous-mêmes. Il ne veut pas que nous ouvrions nos cœurs.

Alors il y a beaucoup, beaucoup, de façons de nous y prendre pour commencer et pour apprendre le chemin de la purification intérieure.

Par exemple, nous pourrions commencer par dire : "Aujourd'hui je ne regarderai pas la télévision", ou bien : "Aujourd'hui je ne mangerai pas de gâteaux".

Lentement mais sûrement, nous nous rapprocherons et nous deviendrons de plus en plus libres par rapport aux choses; et quand le jour arrivera et que nous serons vraiment capables de jeûner au pain et à l'eau, alors nous pénétrerons au plus profond de nous-mêmes, dans les couches épaisses qui sont dans notre esprit.



MIRJANA PARLE DU JEÛNE :




Est-ce que l'on peut mettre du beurre sur le pain quand on jeûne ?

En fait, j'aimerais dire une chose : Dieu est amour et Il aime vraiment ses enfants. Même si vous mettez du beurre sur votre pain, Il vous aime toujours. Mais vous aimez-vous vous-mêmes ? C'est là la question.

Je ne peux pas être celle qui va se prononcer sur cela. Je peux seulement répéter ce que Notre Dame dit. Comment vous allez mettre cela en pratique, c'est là votre choix. Dieu vous a donné la liberté. A travers sa Mère, Il vous dit simplement ce qui est bon pour vous. Mais cela ne signifie pas que vous deviez le faire tout de suite. Allez lentement, pas à pas.

Quand elle vient à Medjugorje, Joyce, une amie à moi, dit toujours :

 "Vendredi, je vais jeûner au pain et à l'eau". Mais elle ne sait pas que l'on m'a dit qu'elle mangeait aussi du fromage (rires).

Pouvons-nous boire du thé ou du café avec le pain ?

Guy (ndlr : l'organisateur de la rencontre) se plaint de cela, et je le connais si bien. A Medjugorje, il ne mange que du pain et je suis certaine qu'il demande cela de la part d'autres personnes. La réponse est la même (ndlr : Lors de ce même séjour aux USA, au cours d'une autre rencontre, Mirjana a répondu :

  "Vous pouvez boire du café les jours de jeûne à condition de vous lever avant Notre Dame").


Quelle quantité de pain pouvons-nous manger et quelle quantité d'eau pouvons-nous boire ?

Notre Dame n'a pas parlé de la quantité de pain et d'eau. Mais croyez-moi, j'ai essayé. J'ai mangé tellement de pain -



 j'ai cru que cela allait apaiser ma faim - que j'ai eu un gros mal d'estomac... et j'avais encore faim.




JAKOV parle du jeûne 


Notre Dame nous a dit de jeûner les mercredis et les vendredis au pain et à l'eau. Aujourd'hui c'est vendredi, et nous ne rions pas trop, aujourd'hui (rires).

Quand nous parlons du jeûne, Notre Dame dit de jeûner par amour et en silence. Quand les gens demandent pourquoi le jeûne est si important, nous devrions juste nous rappeler que c'est Notre Dame qui nous appelle à jeûner. Et nous devrions aussi nous rappeler que Notre Dame a dit très très souvent : 

"Chers enfants, avec la prière et le jeûne vous pouvez tout obtenir, vous pouvez même arrêter les guerres".

C'est pour cela que le jeûne est important, parce que - souvent dans nos vies - quand nous avons des croix à porter, beaucoup de gens disent toujours : "Dieu, où es-tu ? Pourquoi ne m'aides-tu pas maintenant ? Pourquoi m'as-tu oublié ?"

Mais nous devrions nous poser une question : "Où étions-nous alors ? Dieu était-il dans nos vies, à la première place ? Avons-nous prié ? Avons-nous jeûné ?"




Ce sont là les questions importantes parce que Dieu est toujours avec nous et il veut tout le temps nous aider. Malheureusement, souvent, nous ne voulons pas de sa présence, à travers nos faiblesses, à travers nos péchés.





FAUT-IL JEÛNER QUAND LE 31 DECEMBRE TOMBE UN MERCREDI OU UN VENDREDI ?

A Medjugorje, la Vierge Marie nous demande de jeûner au pain et à l'eau chaque mercredi et chaque vendredi.

Il est intéressant de savoir qu'à Medjugorje, les gens ne jeûnent jamais quand une fête religieuse importante (Noël, Pâques, Pentecôte, Assomption...) tombe un mercredi ou un vendredi.

Dans ce cas, ils jeûnent la veille au soir (seulement au souper).



-------------------------------------------------------------------------------------------------

Le jeûne dans les messages




Août 81 Les voyants demandent quel est le meilleur jeûne. "Un jeûne au pain et à l'eau."








une locution intérieure reçue par Jelena Vasilj demande bel et bien que l'on jeûne avant chaque fête : "Jeûnez au pain et à l'eau avant toute fête et préparez-vous par la prière" (locution non datée, mais très probablement reçue fin 1982-début 1983).


Le 25 mai 1983, la Sainte Vierge a répété son désir qu'un groupe de prière, d'être totalement abandonné à Jésus. Le 16 Juin elle dicta à Jelena les règles de ce groupe:






  1. Renoncez à toutes les passions et les désirs désordonnés. Evitez la télévision, en particulier les programmes néfastes, les sports excessifs, la jouissance raisonnable de nourriture et de boisson, alcool, tabac, etc.
  2. Abandonnez-vous à Dieu sans aucune restriction.
  3. Éliminer définitivement toute angoisse. Celui qui se abandonne à Dieu n'a pas de place dans son cœur pour l'angoisse. Les difficultés subsisteront, mais ils serviront pour la croissance spirituelle et rendront gloire à Dieu.
  4. Aimez vos ennemis. Bannissez de votre cœur, la haine, l'amertume, jugements préconçus. 
Priez pour vos ennemis et appelez la bénédiction divine sur eux.

  1. Jeûnez deux fois par semaine au pain et à l'eau. Réunir le groupe au moins une fois par semaine.
  2. Consacrer au moins trois heures à la prière quotidienne, dont au moins une demi-heure le matin et une demi-heure dans la soirée. Sainte Messe et la prière du Rosaire sont inclus dans ce temps de prière.
  3. Mettez de côté des moments de prière au cours de la journée, et à chaque fois que les circonstances le permettent, recevoir la Sainte Communion. Priez avec un grand recueillement. Ne regardez pas votre montre tout le temps, mais laissez-vous guider par la grâce de Dieu. Ne vous préoccupez pas trop avec les choses de ce monde, mais confier tout ce qui dans la prière à Notre Père céleste. Si l'on est très préoccupé, on ne sera pas en mesure de bien prier car la sérénité intérieure fait défaut. Dieu contribuera à mener à bonne fin, les choses ici-bas, si l'on se efforce de faire de son mieux à travailler sur soi.


Décembre 1983



    Il ya beaucoup de chrétiens qui ne sont plus fidèles, parce qu'ils ne prient pas plus. Demandez-leur de nouveau de commencer à réciter chaque jour, au moins, sept Notre Père de sept Je vous salue Marie, 7 Gloria, et le Credo, une fois. (Bl. 137).

     Le vrai jeûne consiste à abandonner tous nos péchés, mais il faut aussi se renoncer et que le corps y participe. (Bl. 191).
    confession mensuelle sera un remède pour l'Eglise dans l'ouest. Des pans entiers de l'Eglise pourraient être guéris, si les croyants se confessaient une fois par mois. (Bl. 224).


Mai 1984
Pour Jelena, après s'être enquis vers le 5 Août 1984, se ils seraient célèbrent son deux millième anniversaire: 
Tout au long des siècles, je me suis donné complètement à vous. Est-ce trop à me donner, trois jours? Ne pas travailler sur ces jours. Prenez vos chapelets et prier. Le jeûne a été oublié au cours du dernier quart du siècle, dans l'Église catholique. (T. 57). ......





«Pour la guérison des malades, il est très important de faire les prières suivantes : un “Credo” suivi de sept “Pater”, “Ave”, “Gloria”, et de jeûner au pain et à l’eau.» (Eté 1981)





«Je vous invite à jeûner les mercredi et les vendredi, le meilleur jeûne, c’est au pain et à l’eau. Par le jeûne et la prière, on peut arrêter les guerres et suspendre les lois de la nature. Tous, sauf les malades, sont appelés au jeûne.» (Eté 1981)

«Si vous jeûnez et priez, vous obtiendrez tout ce que vous demandez.» (Octobre 1983, à Jelena)


http://gospa.free.fr/Jeune/Recette.htm

Les anglais rajoutent parfois une cuillère d'eau bénite.



-----------------------------------------------------------------------------------------




"Chers enfants! Je viens à vous comme une mère avec des cadeaux. Je viens avec amour et miséricorde. Chers enfants, le mien est un grand coeur.



Je désire que tous vos coeurs soient purifiés par le jeûne et la prière. " (18 Mars  2007)



"Satan est fort et veut balayer les plans de paix et de joie et  vous faire croire que mon Fils n'est pas fort dans ses décisions. Par conséquent, je vous invite tous, chers enfants, à prier et à jeûner encore plus de force. " (25 Août , 1991)




«Par le jeûne et la prière, témoignez que vous êtes miens et que vous vivez selon mes messages." (Avril 25 1999)


"Faites des neuvaines de jeûne et de renoncements afin que Satan soit loin de vous et grâce soit autour de vous." (25 Juillet 2005)








"Le meilleur jeûne est au pain et à l'eau. Par le jeûne et la prière, on peut arrêter les guerres, on peut suspendre les lois de la nature. La Charité ne peut pas remplacer le jeûne. Ceux qui ne sont pas en mesure de jeûner peuvent  parfois le remplacer par la prière, la charité, et une confession, mais tout le monde, à l'exception des malades, doivent jeûner "(. Juillet 21, 1982)




«Celui qui prie ne craint pas l’avenir, celui qui jeûne ne craint pas le Mal.»
(25 janvier 2001)








Message du 25 Janvier 2001,

"Chers enfants, aujourd'hui je vous invite à renouveler la prière et le jeûne avec encore plus d'enthousiasme que la prière devienne joie pour vous.
Petits enfants, celui qui prie n'a pas peur de l'avenir et celui qui jeûne n'a pas peur du mal. Une fois encore une fois, je vous le répète:. seulement par la prière et le jeûne, même les guerres peuvent être arrêtés - guerres de votre incrédulité et la peur de l'avenir,

je suis avec vous et je vous enseigne les petits enfants: votre paix et votre espérance reposent sur Dieu Voilà pourquoi. rapprochez vous de Dieu et mettez le à la première place dans votre vie. je vous remercie d'avoir répondu à mon appel.

                                             ----------------------------


D'après Medjugorje Today

C'est pourquoi l'expérience montre que Satan fuit  toute personne qui persévère dans la prière et le jeûne. Tout comme le jeûne purifie le corps physique,  le jeûne de la même manière purifie l'âme. Le jeûne, pour l'âme humaine, est un puissant moyen de protection:


http://www.medjugorjetoday.tv/background-7/marys-basic-message/fasting/

source   Medjugorje today


LE JEUNE : En Herzégovine, un proverbe dit :

Il n’y a que quand tu jeûnes 

que le diable ne peut te 

déranger

Le jeûne est la prière de notre corps, la prière par le corps.



Par le jeûne, l’homme éprouve et confirme son pouvoir sur lui-même. Avec la pratique du jeûne associée à l’offrande nous accédons à une nouvelle liberté de l’esprit et du cœur.

 Notre cœur purifié par le jeûne devient aussi plus disponible à Dieu et aux hommes. Le jeûne demandé par Notre-Dame à Medjugorje est au pain et à l’eau le mercredi et le vendredi.



Ne manger que du pain et ne boire que de l’eau, c’est-à-dire vivre en pauvre toute la journée (le pain et l’eau étant les symboles du pauvre et en souvenir de l'institution de l'Eucharistie) tout en travaillant normalement et avec bonne humeur, comme le souhaite la Reine de la Paix, suppose effort, renoncement et domination sur soi-même.




 Notre cœur, purifié par le jeûne, devient ainsi plus disponible à Dieu et aux hommes. Alors nous sentons mieux Jésus dans le Pain Eucharistique.

“Si vous jeûnez, vous obtiendrez tout ce que vous demandez”.
“Le jeûne a été oublié au cours de ce dernier quart de siècle au sein de l’Eglise catholique”.

“Si vous n’avez pas la force de jeûner au pain et à l’eau, vous pouvez renoncer à différentes choses : télévision, alcool, cigarettes et autres plaisirs...”

En conclusion, il ne faut pas oublier les paroles du Christ à ses Apôtres : “il y a des démons qui ne se chassent que par la prière et le jeûne”. Ces paroles ne concernent pas seulement les possédés de l’Evangile, mais les démons qui peuvent enchaîner nos cœurs ! 

Ils s’appellent : impureté, désirs sexuels désordonnés, pensées mauvaises, tous les vices, et certaines formes de maladies psychiques, tabagie, alcool, drogue, orgueil, désirs de domination, besoin d’écoute de musiques sataniques, de lectures perverses, ou simplement manque de foi...


Le jeûne et la prière sont nécessaires pour obtenir de véritables guérisons en profondeur. Et Notre-Dame en élève encore la dimension : “Vous oubliez que par la prière et le jeûne, vous pouvez empêcher la guerre et les catastrophes naturelles...



LA PRIERE - Prier c’est rejoindre le lieu où se trouvent la Vierge Marie, les Saints, et Dieu lui-même. Nous sommes destinés à être ensemble.
La prière est une conversation avec Dieu. Prier signifie se mettre à l’écoute de Dieu. La prière est utile, car après la prière, tout est clair. La prière apporte le bonheur...

"Si vous priez avant et après chaque travail, Dieu bénira, vous et votre travail. Dans la prière vous vous reposerez... Priez l’Esprit de Vérité, qu’Il vous donne l’esprit de prière... Priez avec le cœur et offrez-vous à Jésus dans la prière... Abandonnez-vous totalement à Dieu dans la prière”

" J’aiderai, je prierai, mais tout ne dépend pas de moi, mais aussi de votre force, de la force de ceux qui prient...”

Ainsi, la très Sainte Vierge ne se contente pas de nous demander de prier, elle prie avec nous et nous appelle à la prière pour tous les besoins que nous portons. La prière est le moyen de communiquer avec Dieu et d’accompagner la Vierge.



“La Messe est la plus grande prière de Dieu et vous ne pourrez en comprendre la grandeur..." "Réunissez-vous pour prier sur les malades et les malades doivent beaucoup prier pour obtenir leur guérison”

La prière peut être de louange, de méditation, d’adoration ou de contemplation, vocale, chantée ou psalmodiée, seul ou en groupe et intérieurement en esprit.

Le Rosaire et le Chemin de Croix sont, après la Messe, les prières préférées de la Vierge : 

“Toutes vos prières me touchent beaucoup, spécialement le Rosaire quotidien" "Méditez la Passion de Jésus, unissez-vous à Jésus".

"Quand vous priez, vous êtes tellement plus beaux ! Vous ressemblez aux fleurs qui, après la neige, sont, en leurs couleurs, indicibles, éclatantes de beauté...” “Intensifiez votre prière personnelle, de sorte qu’elle devienne canal pour les autres”. "La prière doit être pour vous, non seulement une habitude, mais une source de bonheur. Vous devez vivre de prière”.

http://www.etoilenotredame.org/02-02-6.html#JEUNE



LES 5 PIERRES : LA PLACE TRES PARTICULIERE DU JEUNE ALIMENTAIRE

A Medjugorje, la Vierge nous demande principalement 5 choses : aller à la Messe le plus souvent possible, nous confesser une fois par mois, lire la Bible tous les jours, prier le Rosaire tous les jours, et jeûner au pain et à l'eau le mercredi et le vendredi.
A ce sujet, j'ai une toute petite remarque à faire :
   
La messe s'inscrit dans une durée (elle dure une heure). La confession s'inscrit elle aussi dans une durée (elle dure une dizaine de minutes). La lecture de la Bible s'inscrit également dans une durée (on y consacre quelques minutes par jour). La récitation du Rosaire s'inscrit à son tour dans une durée (elle dure environ une heure).

Par contre, pour le jeûne alimentaire, il n'en va pas de même. Le jeûne, en effet, dure 24h. Il est donc présent pendant toute la durée du mercredi et toute la durée du vendredi. Ce n'est pas simplement "un petit moment" que nous consacrons à Dieu mais une journée entière.
   
En ce sens, on peut dire que le jeûne alimentaire a vraiment une place particulière dans les recommandations de la Gospa.
Chaque mercredi et chaque vendredi, il est un exercice de tous les instants, un exercice qui nous rappelle à chaque seconde que ces deux journées ne sont pas comme les autres.

Le jeûne ne nous lâche pas pendant 24 heures d'affilée. Il est là sans cesse pour nous rappeler que Dieu doit prendre toute la place à l'intérieur de nous, que Dieu doit nous nourrir plus que tout, que Dieu existe, que Dieu est présent et qu'il doit nous suffire, que Dieu doit devenir l'objet de notre désir...
  
En fin de compte, je me demande si le jeûne alimentaire ne serait pas le meilleur exercice pour nous aider à rentrer dans ce qui est le plus important : la prière constante, l'adoration permanente... c'est à dire, finalement, la sainteté.




des liens 

1. LE JEÛNE CHRÉTIEN 1.1. L’essence du jeûne chrétien



Le jeûne selon Sr Emmanuel Maillard.





et aussi
'Faites bien toute votre part (pas la moitié), priez ET jeûnez pour votre fils, et Dieu fera sa part à lui.

Par la prière et le jeûne, vous pouvez tout obtenir, dit la Vierge.'

LES NOUVELLES DE MEDJUGORJE JUIN 2015

mars 2004


Est-ce que jeûner au pain et à l’eau les mercredi et vendredi est difficile pour vous ? Vicka dit souvent - et cela vient de la Gospa - que si la tête nous tourne ou nous fait mal, c’est parce que nous n’avons pas encore décidé de jeûner avec le coeur, qu’il nous manque la volonté ferme de le faire. (Elle ne s’adresse pas la bien sur a ceux qui souffrent d'allergie).



Mais certains rencontrent parfois de réels problèmes avec le jeûne, comme des migraines ou autres malaises. Au lieu d'abandonner le jeûne, essayons de remédier à ces problèmes. Ce début de Carême n'est-t-il pas l’occasion favorable pour reprendre courage !?



Les deux causes majeures de migraines sont le manque d'hydratation et le pain acheté dans le commerce. 

Durant ses retraites "jeûne et prière", le père Slavko insistait sur le fait que les jours de jeûne, il est nécessaire de boire beaucoup plus que d'habitude. Il disait aussi : "il faut manger l'eau et boire le pain".




Il voulait dire par là qu'il nous faut apprécier chaque bouchée de pain et attendre qu'elle soit liquide pour l'avaler. C'est la même idée pour l'eau, il ne faut pas l'avaler trop vite.



Il est frappant de voir dans la Bible comment Dieu prend à coeur les habitudes alimentaires de son peuple. A plusieurs reprises, on le voit intervenir dans leur vie et leur enseigner comment se nourir.


Que diraient aujourd’hui Jésus et Marie devant les stands Boulangerie de nos super-marchés, goutant nos pains faits à la va-vite ??! A Nazareth, il est certain que Marie faisait le pain de la famille. Si les circonstances le permettent, faites votre pain à la maison et choisissez des farines riches et nourrissantes !



Migraines et vomissements peuvent aussi provenir d’une allergie au gluten. Dans ce cas, il suffit de changer la farine utilisée et en prendre une sans gluten. L'expérience nous a montré qu'une farine sans gluten (de plus en plus courante dans le commerce), enlève facilement les symptômes. Sainte Hildegarde von Bingen explique : 

"L’épeautre* est le meilleur des grains. Il est riche et nourrissant, et plus doux que les autres grains. Il donne force au corps et assainit le sang de ceux qui le mangent. Il allège l’esprit de l’homme et le rend aimable. Si quelqu'un est malade, faites bouillir de l'épeautre, mélangez-le avec un oeuf et cela le guérira comme une bonne pommade."




Ne pas oublier de toujours bénir le repas et 

d'inviter Jésus à votre table !

pain àl"épeautre et au tournesol
Populaire en Europe pendant des siècles, l’épeautre s’utilise dans une grande variété de céréales sèches, de pâtes, de biscuits salés et de pâtisseries. Les Romains le connaissaient sous le nom de « farrum », les Italiens l’appellent maintenant "farro"; les Allemands l’appellent aujourd’hui "dinkel", les anglais "spelt". L’épeautre s’adapte bien aux recettes demandant de la farine ordinaire; utilisez alors un peu plus d’épeautre et un peu moins de liquide.


Pour cuire les grains entiers d’épeautre : 
(facultatif : laisser tremper de 8 a 12 heures avant la cuisson pour libérer les nutriments et rendre les grains plus digestibles) utiliser 3/4 de litre (3 tasses) d’eau pour 100g (1 tasse) d’épeautre (l’épeautre triplera presque). 

Placez l’épeautre et l’eau dans une casserole et amenez-le à ébullition. 

Baissez jusqu’a frémissement, couvrez et cuisez 2 heures jusqu’à ce que les grains soient mous et l’eau complètement absorbée. 

D’après notre expérience, les caractéristiques de la pâte obtenue à partir de la farine complète d’épeautre sont meilleures qu’avec la farine complète de blé. Le pain d’épeautre tend moins à s’émietter et à rassir. Il reste plus moelleux et à plus de goût.

  
Pain à l’épeautre

  
1 kg de farine complète d’épeautre

500g de farine de blé / 2 cuillerées à café de sel

1 1/2 sachets de levure de boulanger

100ml environ de lait / 1 cuillerée à café de sucre

1 litre environ d’eau tiède  / 1 poignée de graines de tournesol écalées


Préparation

Mélangez la farine, le sel et les graines de tournesol dans un grand bol. Faire fondre le sucre dans le lait tiède, ajoutez la levure et remuer. Faites un trou dans le mélange de farine, versez-y le mélange de levure, couvrez avec de la farine et laissez fermenter 15 minutes. Ajoutez de l’eau tiède en quantité suffisante pour que la pâte soit facile à pétrir. 

Pétrissez vigoureusement jusqu’à ce que la pâte se détache du bol. Laissez reposer 1 à 3 heures. Étendez la pâte sur la table, pétrissez la pâte avec les mains enduites de farine. Formez 6 pains, mettez-les sur une tôle graissée. Laisser reposer encore 1 heure. Cuisez au four (4-5 four à gaz) pendant 45 minutes. Un pain suffit pour 2 personnes, le reste peut se garder au congélateur.

 pain à l'épeautre et au kamut

 Cette recette de base peut se varier de plusieurs façons : l’épeautre et la farine de blé peuvent etre mélangés en proportions diverses, le pain complet à l’épeautre est tràs bon aussi. On peut ajouter des flocons de blé ou de seigle, des graines (sésame…), 

des épices. Si vous utilisez la farine de seigle, il faut ajouter un agent acide comme du levain, des produits de lait fermenté. Nos invités aiment notre « Party flat bread ».



 Préparez la pâte à partir d’1 kg de farine complète d’épeautre et d’1kg de farine de blé, étendre sur une tôle, recouvrez des lamelles de flocons d’avoine, de cumin, de graines de pavot,  de sésame, de tournesol ou de citrouille.



De nombreuses recettes d’épeautre et d’épeautre vert se trouvent dans le livre « Dinkel ». C'est en Allemagne qu'elles sont le plus utilisées. Si vous ne digérez pas le gluten (et non pas le pain de blé), utilisez "ALL ABOUT BREAD".

Mélanges de pain sans gluten :https://www.dovesfarm.co.uk/



 sources


E-mail : gospa.fr@gmail.com




-------------------------------------------------------------------------------------




Dans la vie des Saints ,

on trouve des récits intéressants:



Saint Guillaume de Verceil
Fondateur de la Congrégation des Ermites († 1142)

Dans la recherche  d'une vie pénitente et mortifiée, il interdit à ses enfants spirituels l'usage du vin, de la viande et de toutes sortes de laitage. Il ordonna aussi que ses religieux mangeraient des herbes crues avec un peu de pain pendant trois jours de la semaine.





2 sermons de Saint Augustin
http://www.riposte-catholique.fr/leblogdumesnil/2013-21-saint-augustin-deux-sermons-sur-le-jeune


DANS LA BIBLE-ANCIEN ET NOUVEAU TESTAMENT

MOISE

Pour recevoir la loi du Seigneur, Moïse jeûna et mérita de pouvoir s’entretenir avec Dieu.

9.9

 Lorsque je fus monté sur la montagne, pour prendre les tables de pierre, les tables de l'alliance que l'Éternel a traitée avec vous, je demeurai sur la montagne quarante jours et quarante nuits, sans manger de pain et sans boire d'eau;


9.16
 Je regardai, et voici, vous aviez péché contre l'Éternel, votre Dieu, vous vous étiez fait un veau de fonte, vous vous étiez promptement écartés de la voie que vous avait prescrite l'Éternel.

9.17
 Je saisis les deux tables, je les jetai de mes mains, et je les brisai sous vos yeux.
9.18

 Je me prosternai devant l'Éternel, comme auparavant, quarante jours et quarante nuits, sans manger de pain et sans boire d'eau, à cause de tous les péchés que vous aviez commis en faisant ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, pour l'irriter.

                                  --------------------------------------------------

ESDRAS
Dans le chapitre 8 d’Esdras,

Esdras, choisi de Dieu pour diriger le retour de captivité du peuple d’Israël, avait rassemblé environ 40 000 hommes, femmes et enfants auxquels le roi de Babylone avait donné des richesses en grand nombre pour les aider à reconstruire la ville de Jérusalem. Confrontés avec le terrible désert infesté de bandits et de voleurs, complètement désarmés, que pouvaient-ils faire ? Immédiatement, ils revinrent à l’usage des méthodes que leurs pères avaient utilisé avec tant de succès. Ils décrétèrent une période de jeûne. Ils jeûnèrent sincèrement, et la puissance de Dieu se répandit parmi eux, les rendant capables d’arriver sains et saufs à destination.

8.21 Là, près du fleuve d'Ahava, je publiai un jeûne d'humiliation devant notre Dieu, afin d'implorer de lui un heureux voyage pour nous, pour nos enfants, et pour tout ce qui nous appartenait.

8.22 J'aurais eu honte de demander au roi une escorte et des cavaliers pour nous protéger contre l'ennemi pendant la route, car nous avions dit au roi: La main de notre Dieu est pour leur bien sur tous ceux qui le cherchent, mais sa force et sa colère sont sur tous ceux qui l'abandonnent.


8.23 C'est à cause de cela que nous jeûnâmes et que nous invoquâmes notre Dieu. Et il nous exauça.



 Le jeûne de Daniel lui fit garder les faveurs de Dieu à la cour du roi Nebucadnetsar (voir plus loin).


NÉHÉMIE

Dans le premier chapitre de Néhémie, nous trouvons cet homme priant et jeûnant pour les murs détruits de sa ville. Comme résultat de sa prière et de son jeûne, Dieu influença le cœur du roi pour lequel Néhémie travaillait. Le roi l’envoya à Jérusalem pour superviser la reconstruction des murs. Cet homme obtint également la réponse de Dieu par le moyen du jeûne.


1.2
Hanani, l'un de mes frères, et quelques hommes arrivèrent de Juda. Je les questionnai au sujet des Juifs réchappés qui étaient restés de la captivité, et au sujet de Jérusalem.
1.3
Ils me répondirent: Ceux qui sont restés de la captivité sont là dans la province, au comble du malheur et de l'opprobre; les murailles de Jérusalem sont en ruines, et ses portes sont consumées par le feu.
1.4

Lorsque j'entendis ces choses, je m'assis, je pleurai, et je fus plusieurs jours dans la désolation. Je jeûnai et je priai devant le Dieu des cieux,



ESTHER


Dans le livre d’Esther, nous apprenons que le roi, sans savoir qu’Esther était juive, avait choisi cette belle femme pour être la reine de son royaume. En ce temps-là, Haman, qui haïssait les juifs, obtint du roi un décret pour leur extermination du royaume.
 Mardochée, parent et gardien de la reine, pensait que le rang d’Esther lui permettrait d’intercéder 


facilement auprès du roi concernant le décret fatal. Mais la reine ne voulait pas se présenter au roi sans avoir été appelée.

4.11

Tous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent qu'il existe une loi portant peine de mort contre quiconque, homme ou femme, entre chez le roi, dans la cour intérieure, sans avoir été appelé; celui-là seul a la vie sauve, à qui le roi tend le sceptre d'or. 

Et moi, je n'ai point été appelée auprès du roi depuis trente jours.

 Mardochée lui répondit qu’elle allait mourir de toutes façons quand arriverait le jour fatal de l’application du décret. Les bourreaux se rendraient compte qu’elle aussi était juive, et par conséquent elle serait incluse dans le massacre. 

Recevant cette réponse, Esther répliqua : «Va, rassemble tous les juifs qui se trouvent à Suze, et jeûnez pour moi, sans manger ni boire pendant trois jours, ni la nuit, ni le jour. Moi aussi je jeûnerait de même avec mes servantes, puis j’entrerai chez le roi malgré la loi; et si je dois périr, je périrai» (Esther 4/16).

 Le résultat de ce jeûne général des juifs fut que Dieu toucha le cœur du roi et fit trouver grâce à Esther devant le roi. Il lui remit en mémoire les services de Mardochée. Le roi envoya à la potence Haman, l’instigateur du complot.

JONAS

Durant les jours du prophète Jonas, le roi et tout le peuple de la ville de Ninive se repentirent à cause de la prédication de Jonas; ils jeûnèrent pour obtenir l’intervention de Dieu en leur faveur. Dieu répondit à leurs prières et sauva la ville entière.

3.3
Et Jonas se leva, et alla à Ninive, selon la parole de l'Éternel. Or Ninive était une très grande ville, de trois jours de marche.
3.4
Jonas fit d'abord dans la ville une journée de marche; il criait et disait: Encore quarante jours, et Ninive est détruite!
3.5
Les gens de Ninive crurent à Dieu, ils publièrent un jeûne, et se revêtirent de sacs, depuis les plus grands jusqu'aux plus petits.
3.6

La chose parvint au roi de Ninive; il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d'un sac, et s'assit sur la cendre.

SOURCE http://www.lesarment.com/2013/03/le-jeune-biblique-ch-1-et-2/



QUATRE PAROLES DE JÉSUS 

SUR LE JEÛNE


Jésus, voyant qu'une foule affluait, menaça l'esprit impur en lui disant : "Esprit muet et sourd, je te l'ordonne, sors de lui et n'y rentre plus." Après avoir crié et l'avoir violemment secoué, il sortit et l'enfant devint comme mort, si bien que la plupart disaient : "Il a trépassé !" Mais Jésus, le prenant par la main, le releva et il se tint debout. 
Quand il fut rentré à la maison, ses disciples lui demandaient dans le privé :




"Pourquoi nous autres, n'avons-nous pu l'expulser ?" 

Il leur dit : "Cette espèce-là ne peut sortir que 

par la prière et le jeûne." (Marc 9, 25-29)(dans 


certaines versions,pour le jeûne)



"Quand vous jeûnez, ne vous donnez pas un air sombre, comme font les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour que les hommes voient bien qu'ils jeûnent. En vérité, je vous le dit : ils tiennent déjà leur récompense. Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra."(Matthieu 6, 16-18)




Les Pharisiens et leurs scribes dirent à Jésus : "Les disciples de Jean jeûnent fréquemment et font des prières, ceux des Pharisiens pareillement, et les tiens mangent et boivent !" 

Jésus leur dit : "Pouvez-vous faire jeûner les compagnons de l'époux pendant que l'époux est avec eux ? Mais viendront des jours... et quand l'époux leur aura été enlevé, alors ils jeûneront en ces jours-là." (Luc 5, 33-35)



La Tentation du Christ –Jésus jeûne dans le désert 40 jours et rencontre l’ange déchu.

Matthieu  4 /1-11, -Luc 4 /1-13- Marc 2/12-13
1/Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable.Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
2/Le tentateur, s'étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains.

3/Jésus répondit: Il est écritL'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.




------------------------------------------------------------------

Dans la vie des Saints ,


Saint Macaire
Anachorète/ ermite

(† 394)

Son recueillement était continuel; Macaire ne parlait qu'à Dieu. Ses austérités dépassaient toute imagination; après avoir vécu plusieurs années ne mangeant que des herbes crues, il en vint bientôt à ne manger qu'une fois par semaine. Non moins admirable était son détachement: un jour il présenta lui-même au voleur qui venait de dévaliser sa pauvre cellule un instrument de travail que le malheureux n'avait pas aperçu. L'âme de toutes ces héroïques vertus, c'étaient la contemplation et la prière; il y passait ses jours et ses nuits:



Saint Basile le Grand

Docteur de l'Église

(329-379)
Un très léger repas par jour, un sommeil très court sur la dure, de longues veilles, un vêtement léger par les temps les plus froids, tel était l'ordinaire de ce saint austère, "dont la pâleur, dit saint Grégoire, annonçait un mort plutôt qu'un vivant." Basile eut à souffrir d'infirmités continuelles; dans le temps de sa meilleure santé, dit-il lui-même, il était plus faible que ne sont les malades abandonnés des médecins. Malgré sa faiblesse, il châtiait son corps et le réduisait en servitude




Saint Antoine

 Abbé, Premier Père des Solitaires d'Égypte
(251-356) 17 janvier
"Si vous voulez être parfait, allez, vendez tout ce que vous avez et donnez-en le prix aux pauvres." Il prend aussitôt cette parole pour lui, et voulant l'accomplir à la lettre, il se retire dans le désert, où il partage son temps entre la prière et le travail; il fait son unique repas après le coucher du soleil, d'un peu de pain, de sel et d'eau, et garde parfois l'abstinence jusqu'à quatre jours entiers; le peu de sommeil qu'il se permet, il le prend sur une simple natte de jonc, sur un cilice ou sur la terre nue.







Saint Jean Chrysostome

Évêque et Docteur de l'Église

(344-407) 27 janvier

Devenu clerc de l'Église d'Antioche, Chrysostome renonce complètement aux vanités du siècle; il ne paraît qu'avec une tunique pauvre; la prière, la méditation, l'étude de l'Écriture Sainte, partagent son temps: il jeûne tous les jours et prend sur le plancher de sa chambre le peu de sommeil qu'il accorde à son corps, après de longues veilles. S'élevant par degré dans les fonctions ecclésiastiques, il devient l'oeil, le bras, la bouche de son évêque. Son éloquence est si grande que toute la ville accourt à ses premières prédications où il y avait souvent jusqu'à cent mille auditeurs et plus à l'entendre.





Saint Romuald  Abbé (906-1027)  7 février

Après avoir vécu sept ans dans un monastère de Saint-Benoît, il se sentit inspiré de mener la vie solitaire, et alla habiter avec un saint homme qui lui faisait réciter chaque jour de mémoire tout le psautier. Quand il faisait quelque faute, l'ermite, toujours armé d'une verge, lui donnait un rude coup sur l'oreille gauche. Romuald souffrait patiemment; cependant un jour, s'apercevant qu'il perdait l'ouïe du côté gauche, il pria le rude vieillard de le frapper sur l'oreille droite. Ce fait suppose un grand progrès dans la vertu.

Notre Saint jouit à un haut degré du don des larmes; il ne pouvait célébrer la Messe sans pleurer, et, pendant son oraison, vaincu par l'émotion et ravi en extase,

 il s'écriait: "Jésus, mon cher Jésus!  doux miel, ineffable désir, délices des Saints, suavité des Anges!" 
Arrivé à une extrême vieillesse, il jeûnait encore tous les jours, et, pendant le carême, il se contentait d'une écuelle de légumes à son unique repas. Quelquefois il demandait certains mets afin de les voir, d'en faire le sacrifice à Dieu et de se moquer de la sensualité: "Voilà un bon morceau bien apprêté, Romuald, disait-il; tu le trouverais bien de ton goût, n'est-ce pas? Eh bien! Tu n'y toucheras pas, et tu n'en auras eu la vue que pour te mortifier davantage."


Sainte Mechtilde de Hackeborn Vierge, Bénédictine

(1240-1298)
Jamais elle ne flattait son corps et quoiqu'elle fût d'une complexion très délicate, elle s'interdisait l'usage de la viande et du vin. Son humilité lui faisait éviter tout ce qui aurait pu sentir l'ostentation: elle mettait même autant de soin à cacher ses vertus,
Son lit était un peu de paille, sa nourriture fort grossière, encore ne mangeait-elle que pour soutenir son corps. Elle partageait tous ses moments entre la prière, la lecture et le travail des mains.






Sainte Euphrasie  Vierge (382-412)  13 mars


Dès sa douzième année, elle pratiqua les jeûnes du monastère, et ne mangea qu'une fois le jour; plus tard, elle demeura jusqu'à deux ou trois jours sans prendre de nourriture; elle put même parfois jeûner sans manger, une semaine entière. Les occupations les plus viles avaient sa préférence: cette fille de prince balayait le couvent, faisait le lit de ses soeurs, tirait de l'eau pour la cuisine, coupait du bois, et faisait tout cela avec une joie parfaite.
Pour éprouver son obéissance, l'abbesse lui commanda un jour de transporter d'un endroit du jardin à l'autre d'énormes pierres que deux soeurs ensemble pouvaient à peine mouvoir. Elle obéit sur-le-champ, saisit les pierres les unes après les autres et les transporta sans difficulté au lieu indiqué. Le lendemain, elle dut les reporter à leur première place. Pendant trente jours on l'employa au même travail, sans qu'on put remarquer sur son visage aucune marque d'impatience.

Le démon, furieux de voir tant de vertu dans une frêle créature, lui fit une guerre acharnée. Un jour, il la jetait dans le puits où elle tirait de l'eau; une autre fois il la renversait sur la chaudière d'eau bouillante où elle faisait cuire le maigre repas de ses soeurs; mais la jeune sainte appelait Jésus à son secours et se riait des vains efforts de Satan. Les attaques les plus terribles furent celles où le malin esprit lui représentait, pendant son sommeil, les vanités et les plaisirs du siècle qu'elle avait quittés; mais elle en triomphait par un redoublement de mortifications et par le soin de découvrir à son abbesse tous les pièges de son infernal ennemi.




Saint Patrice  Apôtre de l'Irlande  (373-464)  17 mars


La foi se répandait comme une flamme rapide dans ce pays, qui mérita plus tard d'être appelée l'île des saints. Patrice avait peu d'auxiliaires; il était l'âme de tout ce grand mouvement chrétien; il baptisait les convertis, guérissait les malades, prêchait sans cesse, visitait les rois pour les rendre favorables à son oeuvre, ne reculant devant aucune fatigue ni aucun péril.

La prière était sa force; il y passait les nuits comme les jours. Dans la première partie de la nuit, il récitait cent psaumes et faisait en même temps deux cents génuflexions; dans la seconde partie de la nuit, il se plongeait dans l'eau glacée, le coeur, les yeux, les mains tournés vers le Ciel, jusqu'à ce qu'il eût fini les cinquante derniers psaumes.

Il ne donnait au sommeil qu'un temps très court, étendu sur le rocher, avec une pierre pour oreiller, et couvert d'un cilice, pour macérer sa chair même en dormant. Est-il étonnant qu'au nom de la Sainte Trinité, il ait ressuscité trente-trois morts et fait tant d'autres prodiges? Il mourut plus que nonagénaire, malgré ses effrayantes pénitences.





Saint Gilles ou Égide Abbé (640-720) 1er septembre


Mais il lui fallait la solitude; il la trouva dans une grotte sauvage, où, dégagé de toute préoccupation terrestre, il ne vécut que pour Dieu. Ses jours, ses nuits presque entières s'écoulaient dans une prière continuelle, dans l'adoration et la contemplation. Il jeûnait tous les jours; le lait d'une biche de la forêt, que Dieu lui envoyait, suffisait à son entretien.

Depuis trois ans, Gilles habitait ce lieu solitaire, quand un jour Wamba, roi des Visigoths d'Espagne, vint chasser jusque dans les forêts voisines avec une suite nombreuse. La biche qui nourrissait le saint ermite, poursuivie par les chiens allait succomber; enfin, exténuée de fatigue, elle vint se jeter aux pieds de son maître. Gilles, ému jusqu'aux larmes, pria le Seigneur de protéger la vie de l'innocent animal. Une flèche, lancée par un chasseur, vint frapper la main de l'homme de Dieu et lui fit une blessure qui ne devait jamais guérir. La biche était sauvée, car le roi, plein d'admiration pour cet homme qui lui apparaissait avec l'auréole de la sainteté sur le front, donna ordre de cesser la poursuite. Il fit même, à la demande de Gilles, bâtir là un monastère. Après avoir dirigé quelques temps ce monastère, Gilles chercha de nouveau la solitude, et revint enfin terminer ses jours parmi ses chers religieux.



Sainte Claire d'Assise dépassait toutes ses soeurs par sa mortification; sa tunique était la plus rude, son cilice le plus terrible à la chair; des herbes sèches assaisonnées de cendre formaient sa nourriture; pendant le Carême, elle ne prenait que du pain et de l'eau, trois fois la semaine seulement. Longtemps elle coucha sur la terre nue, ayant un morceau de bois pour oreiller.

Claire, supérieure, se regardait comme la dernière du couvent, éveillait ses soeurs, sonnait matines, allumait les lampes, balayait le monastère. Elle voulait qu'on vécût dans le couvent au jour le jour, sans fonds de terre, sans pensions et dans une clôture perpétuelle

12 août
deux extraits de témoignages qui ont été donnés lors du procès de canonisation de Sainte Claire :
Sœur Philippa (3ème témoin) : "Elle affligeait aussi son corps en ne mangeant rien durant trois jours de la semaine, à savoir les lundis, mercredis et vendredis; et les autres jours elle jeûnait au pain et à l'eau. Malgré tout, elle demeurait toujours joyeuse dans le Seigneur, elle ne paraissait jamais troublée, sa vie était toute angélique".

Sœur Aimée de Messire Martin de Corozano (4ème témoin) : "Une douceur merveilleuse émanait d'elle lorsqu'elle parlait : on avait l'impression qu'elle vivait déjà au ciel. Elle mangeait si peu qu'elle semblait nourrie par les anges".

http://chere-gospa.eklablog.com/faisons-des-neuvaines-de-jeune-peut-on-faire-des-neuvaines-de-jeune-qu-a94526882


Bienheureuse Marie Mancini

Veuve, Dominicaine († 1431)


Dieu l'éprouva encore par les pertes bien douloureuses de ses six enfants et de son époux lui-même. Elle rejeta dès lors toute alliance terrestre, fit voeu de jeûner quatre fois la semaine, de prendre chaque jour une rude discipline, et de ne se permettre un léger repos que sur un lit de planches. Bientôt même elle quitta le monde pour entrer au cloître, dans l'Ordre des Soeurs de Saint-Dominique. Désormais elle s'appellera soeur Marie. Là elle se distingue par d'héroïques excès de pénitence, qui lui méritent des visions célestes, et par un zèle admirable pour la délivrance des âmes du purgatoire.




Saint Nicolas  Archevêque de Myre
(† 324)


Après un pèlerinage aux Lieux saints, Nicolas se retira à Myre, espérant échapper aux honneurs qu'il voulait éviter avec tant de soin, et à la mort de l'évêque de Myre, qui arriva peu de temps après, il fut élu pour lui succéder. Dès lors il s'appliqua à devenir le modèle de son troupeau. Il ne mangea plus qu'une fois le jour, et jamais de viande; il faisait toujours lire à sa table quelque livre de la Sainte Écriture; ses nuits se passaient en oraison, et la terre dure était sa couche pour le peu de repos qu'il prenait. Levé avant le jour, il réveillait ses clercs pour chanter des hymnes et des psaumes; aussitôt le soleil paru, il allait à l'église et employait le reste du jour à ses diverses fonctions pastorales.




Saint Yves Avocat 
(1253-1303)                  19 mai                    

En 1285, Yves fut ordonné prêtre et nommé curé de Trédrez. Décidé à bien remplir ses nouveaux devoirs, il se démit sa charge d'Official.


Yves fut le modèle des pasteurs. Il était d'une humilité si profonde qu'il ne pouvait souffrir la plus petite louange. Il faisait toujours ses visites à pied, et portait des sandales comme les religieux de saint François, dont il avait embrassé le Tiers-Ordre. Étant simple étudiant à Paris, il avait commencé à s'abstenir de viande; à Orléans, il cessa de boire du vin et entreprit de jeûner tous les vendredis. Ensuite, augmentant de jour en jour ses mortifications, il jeûna au pain et à l'eau tous les mercredis, vendredis et samedis de l'année. Son lit n'était qu'un peu de paille sur une claie d'osier; et sa Bible, ou une pierre, lui servait d'oreiller... Il distribuait aux pauvres les revenus de son bénéfice et de son patrimoine.




Sainte Rose de Lima Vierge (1586-1617) 30 août 

À l'exemple de sainte Catherine de Sienne, Rose se voua à une vie de pénitence. Dès son enfance, elle s'exerça au jeûne et put le pratiquer à un degré héroïque. Elle ne mangeait jamais de fruits. À six ans, elle jeûnait le vendredi et le samedi. À quinze ans, elle fit voeu de ne jamais manger de viande. Plus tard, elle ne mangea qu'une soupe faite de pain et d'eau, sans sel ni autre assaisonnement. Toutes les nuits, elle se frappait cruellement avec des chaînettes de fer, s'offrant à Dieu comme une victime sanglante pour l'Église, l'État, les âmes du purgatoire et les pécheurs. Non contente du lit de planches sur lequel elle reposa longtemps, elle se fit un lit avec des morceaux de bois liés avec des cordes; elle remplit les intervalles avec des fragments de tuiles et de vaisselle, les acuités tournées vers le haut. Rose coucha sur ce lit pendant les seize dernières années de sa vie.

La vraie sainteté ne réside pas dans la pénitence du corps, mais dans celle du coeur, qui est impossible sans l'humilité et l'obéissance. Toutes les austérités de Rose étaient soumises à l'obéissance; et elle était toujours prête à tout abandonner. On s'étonnera que ses directeurs aient pu approuver dans une si frêle enfant d'aussi cruelles macérations; mais il faut savoir que chaque 



. Sainte Julienne de Falconiéri  Vierge (1270-1341)

Elle entra dans l'Ordre récemment fondé des Tertiaires Servites, où elle fit, sous la conduite de saint Philippe Bénizi, les plus grands progrès dans la vertu. A trente-six ans, elle était élue supérieure générale, malgré les réclamations de son humilité. Dès les commencements de sa vie religieuse, sa vie était très austère.
Elle consacrait le lundi au soulagement des âmes du purgatoire, et accompagnait ses prières de rudes pénitences et de cruelles flagellations. Le mercredi et le vendredi, elle gardait un jeûne absolu, ne prenant d'autre nourriture que la Sainte Eucharistie. Le samedi, elle jeûnait au pain et à l'eau en l'honneur de la très Sainte Vierge, et elle passait cette journée dans la compagnie de Marie, au pied de la Croix. Le vendredi, son âme était absorbée, souvent jusqu'à l'extase, dans la méditation de la passion du Sauveur.


Après sa mort, ses religieuses furent saisies d'émotion, en trouvant sur elle une ceinture de fer incrustée dans les chairs. Son divin Époux ne lui ménagea ni les tentations, ni les peines intérieures: "Seigneur, disait-elle un jour dans ses angoisses, que je souffre, s'il le faut, tous les tourments de l'enfer pendant toute l'éternité; mais, de grâce, ne permettez pas que je Vous offense!"



Saint Germain d'Auxerre Évêque (380-450)



Il ne fit plus désormais chaque jour qu'un seul repas, composé de pain d'orge trempé dans l'eau; il ne consentait à boire un peu de vin qu'aux solennités de Noël et de Pâques; il passait les nuits en oraison, n'accordant à la nature qu'un court sommeil sur des planches couvertes de cendre.









Saint François Caracciolo Confesseur
(1563-1608)


Trois fois la semaine il jeûnait au pain et à l'eau, portait habituellement un rude cilice, prenait toutes les nuits la discipline, et passait le temps du repos partie au pied du Très Saint-Sacrement et partie dans l'étude. Quand le sommeil le pressait, c'était souvent sur le marchepied de l'autel qu'il prenait le peu de repos qu'il accordait à la nature, et qui ne durait jamais plus de trois ou quatre heures. Il donnait sept heures chaque jour à la contemplation et à la méditation de la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Ami de la pauvreté, si on lui donnait des vêtements neufs, il les changeait avec les habits les plus usés des simples frères; il évitait avec soin toutes les marques de distinction et d'honneur, disant: "Je n'en suis pas digne; la Compagnie ne me supporte que par charité." Il signait ordinairement ses lettres: François, pécheur.



Saint Philippe Benizi Religieux Servite
(† 1285)

Le jeûne était sa nourriture, les veilles son soulagement et son repos, l'entretien avec Dieu sa récréation et son divertissement. Il ne mangeait point de pain, mais seulement des herbes sauvages, et ne buvait que de l'eau; encore lui manqua-t-elle bientôt. La Providence vint alors à son secours, car il frappa trois fois la terre de son bâton, et il en sortit une fontaine abondante, devenue depuis doublement miraculeuse par les guérisons qui s'y sont opérées.





Saint Pierre Claver  Apôtre des Noirs
(† 1654)


Le soir, épuisé de fatigues, asphyxié par les odeurs fétides, il ne pouvait plus se soutenir; cependant un morceau de pain et quelques pommes de terre grillées faisaient son souper; la visite au Saint-Sacrement, la prière, les disciplines sanglantes, occupaient une grande partie de ses nuits. Que de pécheurs il a convertis en leur disant, par exemple: "Dieu compte tes péchés; le premier que tu commettras sera peut-être le dernier!"





Saint Pacôme Abbé
(292-348)


Pacome se fit instruire, reçut le baptême et se rendit dans un désert, où il pria un solitaire de le prendre pour son disciple. "Considérez, mon fils, dit le vieillard, que du pain et du sel font toute ma nourriture; l'usage du vin et de l'huile m'est inconnu. Je passe la moitié de la nuit à chanter des psaumes ou à méditer les Saintes Écritures; quelques fois il m'arrive de passer la nuit entière sans sommeil." Pacôme, étonné, mais non découragé, répondit qu'avec la grâce de Dieu, il pourrait mener ce genre de vie jusqu'à la mort.


Un jour, il avait commandé à un saint moine d'abattre un figuier couvert de fruits magnifiques, mais qui était pour les novices un sujet de tentation: "Comment, saint Père, lui dit celui-ci, vous voulez abattre ce figuier, qui suffit à lui tout seul à nourrir tout le couvent?" Pacôme n'insista pas; mais, le lendemain, le figuier se trouvait desséché: ainsi Dieu voulait montrer le mérite de la parfaite obéissance.



Saint Jacques de la Marche  Franciscain
(1391-1476)

Jamais il ne mangeait de viande; un peu de pain et quelques herbes étaient sa nourriture. Tous les jours il se donnait la discipline jusqu'au sang, et, pendant dix-huit ans, il porta sur sa chair nue un cilice avec une cotte de mailles armée de pointes de fer aiguës. Telle fut la préparation de l'apôtre.










Sainte Olympiade
Ses jeûnes devinrent rigoureux et continuels; elle se fit une loi de ne jamais manger de viande. Elle s'interdit également le bain.

Saint Guillaume de Paris
il était heureux de manger le pain de son et d'orge de la communauté avec des herbes amères pour tout assaisonnement, et il savait ajouter largement aux pénitences communes.





Saint Padre Pio (1887-1968)


Quand il mangeait, sa nourriture était très, très, pauvre.
Il mangeait un morceau de macaroni et un petit morceau de poisson. C'était toute la nourriture qu'il lui faudrait pour toute la journée. Humainement parlant, il avait pas d'autre source de nourriture.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Pour ceux qui ne peuvent pas du tout jeûner au pain sec, il existe le jeûne de Daniel .





Dans le livre Daniel chapître 1
 le prophète mangea seulement des légumes (ce qui aurait inclus les fruits aussi) et but seulement de l’eau.

Daniel 1

Le roi donna l'ordre à Aschpenaz, chef de ses eunuques, d'amener quelques-uns des enfants d'Israël de race royale ou de famille noble,
1.4
de jeunes garçons sans défaut corporel, beaux de figure, doués de sagesse, d'intelligence et d'instruction, capables de servir dans le palais du roi, et à qui l'on enseignerait les lettres et la langue des Chaldéens.
1.5
Le roi leur assigna pour chaque jour une portion des mets de sa table et du vin dont il buvait, voulant les élever pendant trois années, au bout desquelles ils seraient au service du roi.
1.6
Il y avait parmi eux, d'entre les enfants de Juda, Daniel, Hanania, Mischaël et Azaria.

1.7
Le chef des eunuques leur donna des noms, à Daniel celui de Beltschatsar, à Hanania celui de Schadrac, à Mischaël celui de Méschac, et à Azaria celui d'Abed Nego.
1.8
Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l'obliger à se souiller.
1.9
Dieu fit trouver à Daniel faveur et grâce devant le chef des eunuques.
1.10
Le chef des eunuques dit à Daniel: Je crains mon seigneur le roi, qui a fixé ce que vous devez manger et boire; car pourquoi verrait-il votre visage plus abattu que celui des jeunes gens de votre âge? Vous exposeriez ma tête auprès du roi.



1.11
Alors Daniel dit à l'intendant à qui le chef des eunuques avait remis la surveillance de Daniel, de Hanania, de Mischaël et d'Azaria:
1.12
Éprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu'on nous donne des légumes à manger et de l'eau à boire;
1.13
tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d'après ce que tu auras vu.
1.14
Il leur accorda ce qu'ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours.
1.15
Au bout de dix jours, ils avaient meilleur visage et plus d'embonpoint que tous les jeunes gens qui mangeaient les mets du roi.

1.16
L'intendant emportait les mets et le vin qui leur étaient destinés, et il leur donnait des légumes




Vous remarquerez aussi dans la liste que certains Saints catholiques jeûnaient en mangeant des légumes et de l'eau uniquement.



Daniel a fait un autre jeûne :

Dans Daniel 10, nous lisons que le prophète ne mangea ni de
viande ni de nourritures sucrées et il ne but pas de vin durant 21 jours.


. 10.2
En ce temps-là, moi, Daniel, je fus trois semaines dans le deuil.
10.3
Je ne mangeai aucun mets délicat, il n'entra ni viande ni vin dans ma bouche, et je ne m'oignis point jusqu'à ce que les trois semaines fussent accomplies.

source evangélique


Gladys Quiroga de Motta, la visionnaire de San Nicolas jeûnait de cette façon.




Le Dr Pellicciotta a rapporté que« Gladys avait fait des jeûnes prolongés de quarante jours. Son mari était très inquiet. Il la pesait tous les jours. Elle a pris seulement des liquides, je pense à certains jus de fruits et rien d'autre. En quarante jours de jeûne, elle aurait dû perdre beaucoup de poids ». (Elle a seulement perdu un kilo et demi) Selon le Dr Telechea «en quarante jours de jeûne, scientifiquement, une personne normale perdrait du poids et se sentirait détériorée, affaiblie (...). Elle n'a perdu qu'un kilo et demi et a gardé une vitalité normale 

Gladys a dit à ses médecins qu'elle jeûnait normalement tous les mercredis, jeudis et vendredis chaque semaine.

La Sainte Vierge lui a dit de ne manger que du pain sans levure et des liquides avec du sucre.

Gladys n'aimait pas ce pain, alors elle ne boit que de l'eau, du Mate, café et jus d'orange ... Elle dit que quand elle jeûne, elle dort bien et n'a pas faim, elle cuisine pour sa famille normalement mais elle perd le sens de l'odorat qu'elle récupère le jour où elle finit le jeûne, se sent affamé à nouveau et mange normalement

http://www.catholicrevelations.org/PR/gladys%20of%20san%20nicholas.htm


             ----------------------------------------------------

Quand manger ? 

L'usage des Juifs, dans l'Ancien Testament, était de différer jusqu'au soleil couché l'unique repas permis dans les jours de jeûne


Cette coutume passa dans l'Eglise chrétienne et s'établit jusque dans nos contrées occidentales, où elle fut gardée longtemps d'une manière inviolable. Enfin, des le IX° siècle, un adoucissement se produisit peu à peu dans l'Eglise latine.

Ce prètre catholique confirme cet usage.

On peut suggérer que la personne commence sa journée de jeûne le mardi soir à 18 : 00 et la termine le mercredi soir à 18 : 00, au coucher du soleil, cela selon une tradition chrétienne monastique ancienne. 

(Les Juifs ont aussi coutume de compter la journée en partant du soir. « Il y eut un soir, il y eut un matin, premier jour. » Genèse 1, 5.

Cet article parle très bien de l'évolution du carème et du jeûne au fil des siècles.

http://www.abbaye-saint-benoit.ch/gueranger/anneliturgique/careme/001.htm


Quand jeûner selon les visionnaires de Medjugorje ? 

la réponse de Vicka Ivankovic





Padre Livio Fanzaga : Le jeûne est de minuit à minuit?
 VICKA: Toute la journée.
 Padre Livio: Vingt-quatre heures?




VICKA: Oui. Si vous commencez le matin, vous le faites jusqu'au lendemain matin.


http://medjugorjetuttiigiorni.blogspot.fr/2014/02/il-digiuno-della-regina-della-pace.html


Cet article répertorie les autres types de jeûne.


Saint François d'Assise fit 40 jours de jeûne et et Saint François de Sales a fait un sermon dessus

------------------------------------------------------------------------------

LE JEÛNE ET LA CHASTETE 

selon sr.Marie Lataste.religieuse et mystique


3-4-1- Tout d'abord être vigilant


Marie Lataste doit encore parler des moyens de garder la chasteté. Elle le fait le 8 octobre 1843 (Lettre 21), et raconte comment Notre-Seigneur Jésus-Christ lui a parlé: 

"Ma fille, il y a deux sortes de chasteté, la chasteté du corps et celle de l’esprit. 
Celui qui n'est pas chaste dans son corps ne peut l'être dans son esprit, et rarement celui qui n'est pas chaste dans son esprit demeure chaste dans son corps. 


Le corps est l’instrument par lequel la concupiscence pose les actes contraires à la pureté; l'esprit est celui qui conçoit les actes et les fait produire d'une manière extérieure par le corps.


Il y a une différence entre le corps qui est matière et l'esprit qui n'a en lui rien de matériel. Il faut donc leur donner deux secours ou deux moyens différents à l'aide desquels le corps et l'esprit puissent, chacun pour soi, garder la chasteté. Ces deux moyens sont la mortification pour le corps, 
la prière pour l'esprit ou pour l'âme. 


Si vous prenez soin de votre corps, si vous le nourrissez avec abondance et délicatesse, si vous lui accordez tout ce qu'il vous demande... soyez persuadée que vous deviendrez aisément la proie du démon de l’impureté. 



Le corps ainsi traité est mou, efféminé... il est incapable de soutenir une lutte... il devient l’esclave de l’incontinence, à laquelle il sacrifie aussi souvent qu'elle le demande. 

Mais si vous réduisez votre corps en servitude... si vous le liez par les liens de la mortification, des veilles et des jeûnes, il deviendra fort contre le démon de l’impureté... 


Il n’aura pas accès près de lui. Il trouvera tous les accès, soigneusement gardés et défendus. Veillez donc et mortifiez votre corps; vous serez forts et puissants contre l’impureté... 

Enfin... ne vous exposez jamais à la tentation d’impureté en fréquentant des lieux ou des personnes qui pourraient devenir pour vous une occasion de chute. Si vous faites cela, vous serez chaste dans votre corps. 






"Mais cela ne suffit pas... Le corps et l’âme doivent être chastes l’un et l’autre, et ne peuvent l’être séparément s’ils ne le sont tous deux à la fois. Il faut donc que vous joigniez à la mortification, qui est la sauvegarde du corps, la prière, qui est la sauvegarde de l'âme......


....Ma fille, la chasteté est un don de Dieu. L'homme n'est point chaste par lui-même. S’il a la chasteté, c'est parce que Dieu la lui a donnée. Il faut donc demander à Dieu la chasteté si on ne l’a point, c'est-à-dire prier.


Il faut la recommander à Dieu, la remettre entre ses mains pour la conserver, c'est-à-dire prier, parce que l'homme ne peut pas plus la conserver qu'il ne peut l’acquérir par lui-même.



sources

http://jesusmarie.free.fr/marie_lataste_ses_lettres.html

http://nouvl.evangelisation.free.fr/marie_lataste_04.htm 




---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

les âmes du Purgatoire et le Jeûne


  J’ai lu, dans la vie des Pères du désert, qu’un religieux nommé Etienne, fut transporté en esprit au jugement de Dieu ; 

 il était sur son lit de mort, réduit à l’agonie, lorsqu’on le vit se troubler et répondre à un interlocuteur invisible ; ses frères en religion qui l’environnaient en priant, entendaient avec terreur ses réponses.

J’ai fait telle action, c’est vrai, mais je me suis imposé tant d’années de jeûne. Je ne conteste pas ce fait, mais j’ai pleuré cette faute pendant tant d’années."Ceci est vrai encore, mais en expiation j’ai servi le prochain trois ans. "
Puis après un moment de silence :"Oh ! pour ceci, je n’ai rien à répondre ; vous m’accusez à juste titre, et je n’ai rien à dire pour ma défense, que de me recommander à la miséricorde infinie de Dieu. "

Saint Jean Climaque, qui rapporte ce fait, comme témoin oculaire, nous apprend que

ce religieux avait passé quarante ans dans son monastère, qu’il avait le don des langues et plusieurs autres grands privilèges ; qu’il se distinguait entre tous par la régularité de sa vie et les rigueurs de sa pénitence,

Autre témoignage sur le Purgatoire.

Les révélations des saints, d'accord en cela avec les sculpteurs de nos vieilles cathédrales, sont pleines de récits qui nous montrent ces deux esprits en présence au Tribunal de Dieu. Je choisis, parmi ces révélations, celle qui fut accordée à sainte Brigitte (Révél., liv. VI, ch. Xxxv).


Il s'agit d'un soldat dont elle vit l'âme comparaître devant son juge, au moment de la mort.  Cet homme avait pratiqué plusieurs vertus pendant sa vie ; il était charitable, priait souvent et avec ferveur, et, au milieu de la licence des camps, il s'adonnait au jeûne et à la mortification ; néanmoins, il avait aussi bien des fautes à se reprocher, comme on va voir. 

  La sainte aperçut son âme au tribunal de Dieu, ayant à sa droite son ange gardien qui lui servait d'avocat, et, à sa gauche, le démon qui faisait la fonction d'accusateur, accusator

fratrum, comme l'appelle saint Jean dans l'Apocalypse ; celui-ci lui reprochait particulièrement trois fautes : 

premièrement, d'avoir péché par les yeux, en regardant avec complaisance des nudités et autres objets dangereux ; deuxièmement, d'avoir péché par la langue, en prononçant des paroles obscènes, des jurements et des malédictions ; troisièmement, de s'être souillé de toutes sortes de luxure et de larcins. 


  L'ange gardien rapportait, pour sa défense, les actes de vertu qu'il avait accomplis pendant sa vie, et particulièrement sa tendre dévotion à la très sainte Vierge, dévotion qui lui avait valu, à l'heure de la mort, la grâce de la contrition.


La cause ainsi entendue, le souverain juge prononça la sentence ; il fit grâce à cet homme de l'enfer ; mais il le condamna à un long et douloureux purgatoire, et déclara que l'expiation serait conforme aux fautes commises. 

Alors, la Mère des miséricordes (la Vierge Marie) se présenta, demandant à son Fils un adoucissement à tant de supplices ; elle rappelait que ce soldat s'était toujours montré son dévot serviteur, et qu'il jeûnait régulièrement la veille de ses fêtes.


Notre Seigneur, à la prière de sa mère, adoucit la rigueur de sa sentence, et il ajouta que, pour obtenir la délivrance complète de cette âme, il faudrait beaucoup de prières, d'aumônes et de pénitences.

Le jeûne est bien  une pénitence en réparation  pour nos pêchés et peut aider à effacer ceux des autres.On peut jeûner pour une bonne cause (la fin d'une guerre...,pour le salut d'une personne...).



DERNIERS CONSEILS pour le  CAREME




Il est important de bien préparer son corps à cette période de restriction.

1/ Quelques jours avant le Carême, commencez par arrêter progressivement les protéines animales, les produits laitiers et les céréales pour vous habituer à moins en manger.




2/Pendant la période de jeûne, il est essentiel de s'hydrater. En effet, l'eau de notre corps est en grande partie fournie par les aliments que nous consommons. Il faut donc veiller à boire en moyenne 1,5 litre d'eau par jour et à éliminer toute consommation de café (diurétique).




3/Pendant le Carême tous les produits non maigres sont à proscrire. En revanche vous êtes tout à fait autorisé à manger du poisson et des légumes.

 Également, un bon plat de pâtes Nouilles : vérifiez les nouilles en boîtes, la plupart contiennent de l'oeuf ou du lait. Remplacez les nouilles avec des spaghettis ou des nouilles végétariennes.)
 ou de riz vous tiendra bien au corps et vous évitera d'avoir faim.

Après la période de diète, ne reprenez pas tout de suite votre mode alimentaire habituel. Réintégrer les aliments progressivement de façon à ce que votre corps s'adapte à nouveau à un alimentation plus riche.

Il faut savoir que le Carême ne consiste pas seulement à se priver de nourriture.

 Bien souvent, les chrétiens sont aussi invités à renoncer à quelque chose matériel comme un objet qu'ils affectionnent, la télévision, le téléphone ou internet par exemple.


http://www.ma-grande-taille.com/faire-careme-sans-avoir-faim-conseils-pour-un-jeune-bien-pense-49134


Autres textes interessants sur le Carème :

http://fr.aleteia.org/2016/02/11/moi-sarah-musulmane-je-jeune-le-careme-avec-mes-freres-chretiens/

Le carême au Moyen Age



Le Carème chez les orthodoxes :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Car%C3%AAme_du_rite_byzantin

http://stmaterne.blogspot.fr/2007/02/garde-manger-et-recettes-pour-le-carme.html


http://www.johnsanidopoulos.com/2016/03/advice-for-healthy-fasting-during-great.html




------------------------------------------------------------------------------------------------

http://gospa.free.fr/Jeune/Recette.htm

http://www.enfantsdemedjugorje.fr/index.php/recette-pain-jeune.html

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/article-35459813.html

http://www.familycookbookproject.com/view_recipesite.asp?rid=1089388&uid=13124&sid=28063

http://catholiccuisine.blogspot.fr/2011/03/fasting-bread-for-lent.html



une recette un peu  riche 
http://www.medjugorjemir.org/bread_for_fasting.htm

http://www.communityofcaritas.com/fasting.html

http://www.medjugorje.com/medjugorje-today/from-the-desk-of-a-friend-of-medjugorje/952-the-day-of-bread-dani-kruha-in-medjugorje.html 



Pour finir

les 5 pierres de Medjugorje
Ecole de Marie*: Faire tout avec le coeur.( ce que joêlle ,l'aveugle a préconisé)
1. Prière du chapelet chaque jour ;
2. Lecture de la Bible minimum 5' par jour ;
3. Confession une fois par mois ;
4. Eucharistie chaque dimanche et si possible une à deux fois par semaine ;
5. Le jeûne au pain et à l'eau une  ou deux fois par semaine de préférence les mercredis et vendredis. Cette école de Marie est un chemin de sainteté. C'est le fil conducteur de tous les groupes de prière Marie Reine de la Paix.

Et j'ajouterai les conseils de
Saint Padre Pio qui  a pratiqué de manière héroïque ce qu'il prêchait :
1. Priez,garder l'espoir et ne vous inquiétez pas
2. Sans la messe nos vies sont vides
3. Nous laissons l'avenir à la Providence de Dieu.
4. Nous devons obéir au Pape
5. former des groupes de prière dans votre communauté
6. Reconnaîssez  Jésus dans une personne qui est malade
7. Éviter les commérages à tout prix
8. Critiquer seulement vous-même, et non pas les autres
9. Il ya beaucoup d'âmes à sauver


10. Faites entendre votre voix un peu pour défendre Dieu.




Avis
Autorisation est donnée de diffuser mes articles sous 3 conditions :– 1°)Citer la source "Medjugorje et la Gospa" 2°) Soit recopier une partie du texte et citer la source- 3)  Soit  recopier tout le texte et  la source.
En cas de problème, contacter moi sur Twitter ou Facebook.

En cas d’abus,je me réserve le droit de demander le déréférencement de l’article par Google sur votre site et de toutes les pages concernées.et d'engager des poursuites pour tous les autres cas, d'utilisation frauduleuse.
Medjugorje et la Gospa.